Naissance de Maélis

Aller en bas

Naissance de Maélis

Message  NoNoréline le Mar 26 Oct 2010 - 0:06

Je commence le post, pour m'obliger à le continuer le plus tôt possible !

NoNoréline

Messages : 19
Date d'inscription : 25/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance de Maélis

Message  Nath le Mar 26 Oct 2010 - 0:54

cheers cheers cheers
avatar
Nath

Messages : 78
Date d'inscription : 30/09/2010
Age : 37
Localisation : VIENNE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance de Maélis

Message  natelilou le Mar 26 Oct 2010 - 8:55

Laughing Laughing Laughing
avatar
natelilou

Messages : 73
Date d'inscription : 17/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance de Maélis

Message  Nath le Mer 9 Fév 2011 - 16:24

Exclamation Exclamation Exclamation
bounce bounce bounce bounce
avatar
Nath

Messages : 78
Date d'inscription : 30/09/2010
Age : 37
Localisation : VIENNE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance de Maélis

Message  natelilou le Ven 18 Fév 2011 - 21:04

Nonoréline j'adore ton récit PASSIONANT!!! C'est vraiment formidable!!!



Tu devrais l'écrire avant d'en avoir un deuxième à écrire!!! Wink Smile
avatar
natelilou

Messages : 73
Date d'inscription : 17/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance de Maélis

Message  Nath le Ven 18 Fév 2011 - 21:06

Laughing
au boulooooooooooooooooooooooooooooooot Twisted Evil
avatar
Nath

Messages : 78
Date d'inscription : 30/09/2010
Age : 37
Localisation : VIENNE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance de Maélis

Message  NoNoréline le Sam 26 Fév 2011 - 22:15

J'arrive !!!

Une petite graine plantée fin novembre (j'aime penser au 29 novembre, date de notre premier baiser avec rachid [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]) et une petite fleur qui a éclot le 29 août 2009. Une journée d'été, ou notre petite vie a basculé dans un monde... de lait caillé, de yeux cernés, de bave séchée, de pleurs écoutés Qui eu crut que le bonheur pouvait se définir avec ses mots ? Les souvenirs sont surement alterés, mais quand même, il ne faudrait pas que le récit de naissance de la petite crevette qui s'est nichée dans mon ventre arrive plus tôt que celui de sa grande soeur...

C'est donc le 28 août que notre rencontre a commencé a se faire sentir. On a passé l'après midi couché, on a surement regardé des trucs nuls à la tv. J'ai eu un ptit moment "dynamique" il fallait que je range les affaires de notre bébé dans l'armoire. Et pffiou qu'est ce que ça m'a fatigué. Juste au moment où je me dis que je vais aller faire une sieste, parce que vraiment, ca a été un effort surhumain, la sonnette retentit.
Les copains ! Monsieur Laly et Noha qui viennent profiter de la piscine. Et c'est le moment qu'a choisit ma poche des eaux pour se fissurer. Enfin, sur le moment, j'ai juste eu l'impression de faire pipi, sans rien pouvoir stopper. Je me retrouve dans les toilettes. Je reste discrete, je vais voir mon homme qui comrpend à mon regard à travers la fenêtre qu'il se passe quelque chose (surement un sourire béat sur mon visage) Je n'en mène pas large, car j'ai peur qu'ils me gardent à la maternité si la poche est seulement fissuré, mais que le travail n'a pas commencé. Mon homme cours chercher ma carte de groupe sanguin avant la fermeture du labo. Il doit être 18h. Je me pose un petit moment pour controler la fréquence des contractions, mais je n'en ai aucune envie, je ne sais pas pourquoi (pour ne pas m'angoisser? pour me laisser aller?) Le peu que j'e contrôle, j'ai une contraction toutes les 5 minutes. Je remonte en haut chercher un peignoir, j'explique a monsieur laly que je vais prendre une douche. Arrivée en bas dans la douche, j'entends Monsieur Laly, en fait Noha a du sentir qu'il se passait quelque chose, peut être un peu inquiet, il m'a suivit jusqu'à la douche. Je ne sais plus ce que je lui dit, et je prends ma douche. Ensuite, mon homme se fait couper les cheveux par l'homme de laly [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image], il prend une douche.
Bref, vers 21h, on arrive à l'hopital. Très mauvais contact avec la femme qui nous accueille. Donc là je me dit : "ca commence mal" Elle nous prend de haut, me met un monito', et puis revient un moment après, "ha oui, toutes les 5 minutes quand même!"

On étais dans la première pièce, on nous a fait passer dans une salle de travail, où nous avons rencontré notre Sage femme. Très grande, très jolie, toute jeune. On lui a donné notre projet de naissance, qu'elle est allé lire, pendant que nous, si on se sentait, on allait tranquille faire notre admission à l'étage du dessous. Ca m'a fait du bien, de marcher dans les couloirs vides de l'hopital, mon homme devant, et moi qui m'arrète de temps en temps pour gérer une contraction, et l'homme : "Mais qu'est ce que tu fais?" (ben oui, je suis une main contre le mur, toute centrée sur moi, le regard sur mon ventre, la respiration forte) Et ma réponse :"Je fais un ptit tour de vélo... Ben j'ai une contraction!" On a attendu tranquillement comme tout le monde, mon homme a vaillemment volé son fauteuil à un handicapé pour que je m'assoie (j'plaisante hein, le fauteuil trainait là, tout seul et triste) Et puis quand même la secrétaire a un peu tiqué, parce que je me suis arreté au milieu d'une phrase, je me suis crispée pendant la contraction "Ha mais il faut aller à la maternité là quand même..." Je pense que cette petite promenade a bien aidée... (désolé pour les détails, mais j'écris tous mes souvenirs, de peur de les perdre...)

Par contre, j'ai oublié le moment où la SF m'a fait examiné pour savoir ou ça en était... Et je ne me souviens plus 3cm ? 4 cm ? Faudrait que je vois avec mon homme...Ensuite on a passé un moment dans la salle de travail, qui porte bien son nom... On a bien travaillé. Un petit tour sur le ballon, un ptit passage sur le lit, tout ce qu'il faut [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] une petite douche sur mon ballon.
A chaque contraction, je changeais de position ou presque, je me disais "encore une, et je change" La douleur devient plus intense, je plaisante un peu moins avec l'homme, qui depuis le début prend des petits films. C'est drole, parce que dans les petits films, il se fait de plus en plus jeter... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il est très présent, à chaque contraction, il met sa tête dans mon cou, et je me calle sur sa réspiration. La Sage Femme repasse, elel a lu le projet de naissance, elle me dit que c'est comme ca qu'elle essaye de faire dans tous les cas. Je crois qu'elle m'examine à nouveau, je dois être a 8cm, et là je lui demande naïvement "et comment on sait que c'est le moment?" Réponse : "Quand vous avez envie d'aller à la selle" Le temps que la phrase passe dans mon cerveau "la selle ? le cheval ? Non... mauvais contexte.... et TILT haaaaaa [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] MAINTENANT !!!!"

Du coup, on change doucement de pièce, une contraction très forte au milieu du couloir. Je me souviens des mots rassurants, encourageants de la SF, et surtout de sa main sur mon épaule. On arrive dans la salle d'accouchement. La un SF nous rejoint, se présente, et puis repars. Il y a avec nous la SF, et une autre femme, que je n'aime pas du toute et je ne sais pas pourquoi (enfait si, je sais : mais [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] je trouve qu'elle ressemble à l'ex femme de mon homme, et j'apprendrai ensuite qu'elle a le même prénom!) Je ne me pose même pas la question de la position pour accoucher, je me sens bien sur le dos. Premier moment ou je perds un peu pieds, la femme (je sais pas quelle est sa fonction) veut m'installer un monitoring, alors que je suis tournée sur le coté en train de gérer une grosse contraction... Du coup, je l'envoie balader un peu méchamment, la sage femme lui dit d'attendre un peu.

Ensuite c'est un peu flou, c'est rapide, et en même temps ca me parait long et très important. A chaque contraction, je pousse, sous les encouragements de la SF, ils sont tous surpris et me regarde un peu comme si j'étais folle car entre chaque poussée, je blague (pourtant il ne m'avait pas shooté !) Je me souviens avoir dit : "Pfff mais c'est que ca l'accouchement, ben en fait le pire c'est quand même bien les vergetures!" ou alors après avoir quand même bien souffert de la contraction, encore rouge et essoufflée : "Même pas mal!" Ha, il y a aussi un ptit moment mémorable. Vous m'imaginez, en train d'attendre la contraction qui me sera fatale, et pendant ce temps, au dessus de moi, ca papote, dialogue un peu irréel dans ce contexte. Mon homme est prof, et il a reconnut la Sage femme, une de ces anciennes élèves. Alors ils se mettent à papoter, a partager leur souvenirs communs... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] "Hého Pardon, c'est bien beau mais yen a une qui essaye de donner la vie, enfin j dis ca j veux pas vous déranger hein" (ça je leur est pas dit pour de vrai hein, j'étais "un peu" ailleurs...

Deuxième moment où je perds un peu pieds, la SF voit la tête, et là elle me prévient que ca va faire mal... Effectivement, elle passe ces doigts entre la tête de bébé et mon périnée (jsais pas si c'est claire) pour éviter la déchirure. Et là, je me met a hurler, je lui crie d'arreter, c'est horrible. Et puis ca va mieux. Ouf. La Sage Femme me fait toucher le crâne de mon bébé, tout chevelu déjà, je suis surprise, et encore plus étonnée par la forme de son crane, "en triangle" Je comrpend pourquoi cette partie là est molle " hhaaa ouai c'est bien fait quand même" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le dernier moment où je perds pieds arrive rapidement, je pousse sans rien contrôler, dans un cri, et là non, il faut tout arréter, il faut arreter de pousser. C'est dur de stopper cette poussée qui est comme hors de moi, naturel et irrépressible. Mais bébé à le cordon autours du cou. On demande à Rachid de le couper. Je comprend qu'il dit d'abord non, et je pense que je l'ai houspillé pour qu'il le coupe, finalement il le fait. Aider par la SF je hisse mon bébé sur mon ventre, comme dans un moment un peu animal, et là, je sais pas pourquoi, j'ai la hantise que ce bébé ne pleure pas, ne respire pas (a ce moment, je pense à toi tinote, à vous) Je lui dit même à voix haute "allez pleures, pleures" et j'éclate en sanglots au premiers sons qui sortent de sa bouche. Elle restera 2h contre moi, cherchera a téter tout de suite. La première chose que je remarque, c'est sa bouche, toute rose, toute lisse, toute identique à la mienne. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] On ne reste pas longempts dans notre bulle, on a tout de suite envie de partager ce moment, je passe les 2 premiers coups de fils, à mes parents, et à laly... Le Sf qui voulait assister à l'accouchement repasse une tête timide par la porte, " Ha c'est déjà finit ?! Félicitations"
Comme beaucoup d'entre nous, je reste éveillée a contempler cette petite merveille une bonne partie de la nuit, à coté d'un papa heureux mais fatigué par toutes ces émotions. Je me lève dans la nuit pour aller faire pipi (je bois comme 4) et là; le drame, pire que l'accouchement je pense, puisque pas lié à la mission "il faut que bébé sorte" Je me met preque a crier tellement la douleur est forte pendant que j'urine. Je bloque tout et retourne dans le lit, en expliquant à l'homme. Le matin, on m'examine et effectivement, il y a besoin de points, il y a une toute petite dechirure, pas au niveau du périnée. J'ai très peur, je n'arrète pas de dire à toutes les infirmières qu'il faut dire à celle qui va me faire les points d'y aller molo, de faire doucement, je les harcèle un peu. Finalement, j'arrive dans une chambre, avec une toute jeune infirmière (sage femme ? ) qui doit me recoudre et qui m'acceuille avec un "Haaa c'est vous qui avez accouchée comme une fleur ?" "Non ma ptite dame, j'ai seulement accouchée de la plus belle des fleurs"

NoNoréline

Messages : 19
Date d'inscription : 25/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance de Maélis

Message  Nath le Sam 26 Fév 2011 - 23:05

Merci merci mademoiselle !!! flower (rhooolalala pas de smiley coeurs ici !!!)
pour le public : Laly= c'est MOI Cool
avatar
Nath

Messages : 78
Date d'inscription : 30/09/2010
Age : 37
Localisation : VIENNE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance de Maélis

Message  Sol d'Eli le Dim 27 Fév 2011 - 18:29

Cette naissance a l'air d'avoir été une évidence pour toi, merci pour ce récit NoNoréline.

Sol d'Eli

Messages : 30
Date d'inscription : 18/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance de Maélis

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum